Pourquoi nous lançons La Charrette?

Parce qu’en observant de près les bouleversements du monde agroalimentaire, nous avons constaté que beaucoup d’initiatives émergeaient du côté de la distribution et de la commercialisation en circuit court, pour rapprocher producteurs et consommateurs (Amap, Ruche qui dit oui, les paniers, les halles alimentaires, magasins de producteurs, etc.), mais que peu d’initiatives s’intéressaient aux enjeux logistiques de ces circuits.

Notre service ne s’adresse donc pas aux consommateurs mais aux producteurs qui souhaitent accroître et/ou diversifier leurs ventes directes mais qui n’ont pas les ressources (temps, moyens financiers, ou moyens de transport) pour effectuer les déplacements supplémentaires que cela implique.

La Charrette propose de devenir le site sur lequel se rencontrent les producteurs de toutes les régions qui désirent mutualiser leurs livraisons de façon récurrente ou ponctuelle, pour des trajets dans leur département ou pour traverser la France. Plus le nombre de producteurs inscrits est important, plus les opportunités de mutualisation seront nombreuses.

Chacun augmente ses opportunités de ventes en circuits courts, tout le monde partage le coût que cela implique et l’approvisionnement des initiatives de distribution qui fleurissent peut se faire plus régulièrement. Bref, tout le monde est content.

Qui peut transporter mes produits? Qui dit communauté, dit confiance. Nous n’acceptons que les producteurs/agriculteurs dans la communauté de La Charrette et chacun peut donner son avis sur le(s) producteur(s) avec qui il a mutualisé sa livraison. De plus, vous êtes libre d’accepter de mutualiser ou non votre livraison avec qui vous voulez (vous pouvez choisir les produits que vous pensez les plus compatibles, et refuser des propositions que vous jugez risquées). Les trajets que vous postez ne vous engagent pas, ils ouvrent une conversation. Libre à vous d’utiliser le service quand bon vous semble.

Qu’est-ce que j’y gagne? Les retours que nous avons pour l’instant sont assez clairs à ce sujet. Les producteurs gagnent du temps, l’opportunité de livrer des points de distribution qu’ils n’auraient autrement pas livrés, et de l’argent quand les frais de livraison sont partagés entre celui qui transporte et celui qui fait transporter.

Qui paie pour le service? Le service est et restera gratuit pour les producteurs. Nous avons d’autres pistes de rémunération (professionnels du transport, de la distribution etc.) dont nous serons ravies de discuter avec vous si cela vous intéresse.

Pour la petite histoire.

Nous sommes deux sœurs qui avons grandi en Haute-Savoie au sein d’une famille éveillée aux enjeux de l’alimentation. Nous ne venons pas du secteur de l’agro-alimentaire mais nos compétences se complètent quand il s’agit de gérer une entreprise. Nous savons donc que nous avons tout à apprendre du secteur et nous souhaitons faire grandir notre service avec ses utilisateurs. N’hésitez donc pas à nous contacter pour nous remonter vos remarques, suggestions et questions. Nous nous ferons un plaisir d’échanger pour améliorer le service que nous proposons.

Marie et Laura.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *